Politique de Mobilité et d’accessibilité durables dans les villes sénégalaise

ParL'Observatoire

Politique de Mobilité et d’accessibilité durables dans les villes sénégalaise

Le Programme de politiques de transport en Afrique (SSATP) est un partenariat international visant à faciliter l’élaboration des politiques et le renforcement des capacités connexes dans le secteur des transports en
Afrique. Des politiques adéquates conduisent à des transports sûrs, fiables et rentables, permettant aux populations de sortir de la pauvreté et aidant les pays à être compétitifs sur le plan international.

Le SSATP est un partenariat regroupant :
Quarante et deux pays africains : 42 pays: Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cabo Verde, Cameroun,
République centrafricaine, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire,
Djibouti, Eswatini, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Libéria,
Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, Ouganda, Rwanda,
Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe ;
Huit Communautés Economiques Régionales ;
Deux institutions : Commission de l’Union africaine (CUA) et Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ;
Des partenaires techniques et financiers du Troisième Plan de Développement : la Commission européenne (principal donateur), le Secrétariat d’État suisse à l’économie (SECO), l’Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (hôte) ;
De nombreuses organisations nationales et régionales publiques et privées.

Le SSATP tient à remercier sincèrement ses pays membres et ses partenaires pour leurs contributions et leur soutien. Plus de publications peuvent être trouvées sur le site Internet du SSATP : www.ssatp.org
Les résultats, interprétations et conclusions exprimés ici sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas
nécessairement les points de vue du SSATP ou de ses partenaires.

À propos de l’auteur

L'Observatoire administrator

Observatoire de la Mobilité